La Birmanie expliquée aux plus jeunes


Après un passage de quelques jours seulement en Thaïlande,  nous nous envolons pour la Birmanie. Nous sommes impatients de découvrir ce pays qui commence tout juste à s’ouvrir au tourisme.

Nous arrivons dans le nord du pays à Mandalay. Nous assistons au tout petit matin au rituel de lavage du visage de Bouddha dans la pagode Mahamuni. C’est un privilège d’assister à cette cérémonie très importante pour les Birmans qui viennent prier et faire des offrandes dès 4 heures du matin.

 

Nous visitons aussi la pagode Kuthodaw qui renferme le plus grand livre du monde. Ses pages sont en fait des blocs de pierre gravés ! C’est ici que pour la première fois on me met du Thanakha sur le visage. Cette écorce est utilisée par pratiquement toutes les femmes birmanes comme une véritable routine beauté.

 

Mandalay est entourée par plusieurs anciennes capitales de la Birmanie, et nous allons visiter Inwa. La ballade se fait en calèche et nous emporte dans la campagne birmane.

 

Au retour nous nous arrêtons admirer le pont U Bein, là encore il s’agit du plus long pont en bois au monde ! Les moines le traversent au petit matin et au coucher du soleil. L’endroit est magnifique. Nous sommes un peu déçus de voir que les camions peuvent se garer en dessous du pont, ça gâche un peu la féerie des lieux.

 

Notre prochaine destination est la ville de Bagan, aux mille pagodes. Pour la rejoindre nous empruntons un « slow boat », c’est un gros bateau qui va très très lentement, il est surtout emprunté par les locaux car il est beaucoup moins cher que les bateaux pour touristes. Nous partons à cinq heure du matin. Nous faisons comme les birmans et nous nous recouchons sur le pont pour glaner quelques heures de sommeil supplémentaires. Nous voyons le soleil se lever sur la rivière Irrawaddy, c’est vraiment très beau. La vie sur le bateau fourmille de petits moments où nous nous sentons hors du temps.

 

À Bagan nous explorons les centaines de pagodes des environs. Toutes sont magnifiques et renferment quelques petites pépites.

 

Nous nous arrêtons au musée du Thanakha pour en découvrir un peu plus sur ses bienfaits. En médecine, ses feuilles sont recommandées pour le traitement de l’épilepsie. Ses racines ont des vertus pour les douleurs cardiaques. Son fruit est tonifiant et peut être utilisé en cas de forte fièvre. Quand à son écorce elle permet de réduire l’acnée, les douleurs liées aux menstruations et le mal de tête. Un vrai remède miracle !

J’achète une pierre ainsi que de l’écorce de Thanakha au marché de Bagan. Pour l’utiliser il faut humidifier la pierre puis frotter de manière circulaire l’écorce sur la pierre jusqu’à ce que l’eau se colore en jaune. Ensuite on applique la mixture sur son visage, son cou et même ses bras. Les femmes se dessinent ensuite souvent des motifs sur les joues, le front et le menton.

 

Les hommes ne sont pas en reste non plus niveau élégance. Ils portent en guise de pantalon un longji, un long morceau de tissu noué à la taille, qui ressemble à une longue jupe. Avec leurs chemises ils sont toujours très élégants.

 

Nous allons aussi découvrir une tradition ancestrale de la région : le laquage. La visite est passionnante tant la technique demande une précision et un savoir faire inimaginable. Le laquage est un procédé très long car il faut attendre une semaine de séchage entre chaque couche de laque. Les objets, le plus souvent en bambou, sont ensuite polis grâce à du bois pétrifié que l’on trouve dans la région. Ensuite les dessins sont gravés à la main avant que les couleurs ne soient apposées une par une. Il faut donc entre trois et six mois pour produire une seule pièce !

 

Depuis Bagan nous rejoignons la ville de Kalaw, qui nous permettra de faire un trek de trois jours jusqu’au lac Inle en traversant la campagne birmane.

Lors de notre randonnée nous découvrons des paysages magnifiques et des villages encore très préservés.

 

Dans les campagnes les maisons sont tressées en bambou et sont toutes sur pilotis. L’intérieur est très sommaire. Les habitants dorment sur des paillasses en bambou qu’ils déroulent pour la nuit. Un foyer permet de faire du feu et donc de faire à manger et se chauffer. Ici pas d’électricité, d’eau courante ou de salle de bain.

 

Durant notre marche nous traversons de nombreux champs de piments. Nous voyons les femmes les ramasser, les trier et les faire sécher. Les hommes labourent les champs avec l’aide de bœufs. On se croirait à une autre époque.

 

Au troisième jour nous arrivons au lac Inle. Nous empruntons un bateau pour nous rendre à Nyaung Shwe, la ville principale. Lors de cette première ballade nous avons un aperçu de la magnificence des lieux. Nous voyons des pêcheurs (des vrais et des faux) travailler sur le lac. Nous sommes aussi frappés par le nombre de bateaux qui dégagent une fumée noire. Il semble que le développement touristique de ce lieu s’accompagne d’une véritable catastrophe écologique.

 

Nous consacrons une journée entière à la découverte de cet endroit extraordinaire. Le bateau nous emporte d’endroits touristiques en endroits touristiques mais la magie opère tout de même. Nous visitons une fabrique d’argent, un marché, des pagodes, un village de pêcheurs, une tisserie de fils de lotus, et nous voyons même des femmes girafes.

 

Nous observons les femmes qui se baignent dans le lac, elles commencent leur rituel beauté en appliquant du Kin Moon Tee, une poudre noire qui leur sert de gommage.

 

 

La journée se clôture avec un coucher de soleil sur le lac et la prestation d’un faux pêcheurs, qui nous en met plein les mirettes avec ses acrobaties sur bateau.

 

Nous descendons ensuite à Rangoun, la capitale de la Birmanie. Nous y passons une seule journée avant de descendre encore un peu plus au sud.

 

À Hpaan le mauvais temps est au rendez-vous alors nous visitons en express la ville et ses environs, pourtant très jolis.

 

Nous finissons notre voyage en Birmanie avec quelques jours de repos à Dawei, une ville tout au sud. Nous apprécions le calme et la vue sur la mer. C’est un petit paradis sur terre que nous sommes ravis de découvrir.

 

Nous allons passer quelques jours en Thaïlande avec la maman de Benjamin avant de poursuivrez notre voyage au Cambodge.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *