Blogs à lire pour voyager en restant chez soi


Nous sommes partis autour du monde parce que Charlotte a proposé, et que Benjamin a accepté.

Nous avons très peu préparé ce voyage, c’est seulement une fois sur la route que nous avons découvert l’étendue de la blogosphère nomade. Depuis, notre voyage se nourrit beaucoup de l’expérience des autres. À cause de la crise de sens qui touche le monde occidental, voyager autour du monde est devenu une entreprise populaire chez notre génération. À la lecture de tous ces récits, on se rend compte qu’il y a autant de manières de voyager qu’il y a de voyageurs. Un seul motus, la liberté de se fixer ses propre contraintes.

 

Les classiques

Ceux dont le voyage nous ressemblent et nous inspirent. Des carnets proches des nôtres, collés à la route. La description souvent enthousiaste, parfois morne et laborieuse, d’un voyage qui n’en finit pas, une entreprise pour laquelle on ne ménage pas ses efforts, parfois jusqu’à l’épuisement.

 

Sillonnant la route

Leitmotiv

Road-trip vers l’Asie par les voies terrestres (sic).

Figure imposée

Aller le plus loin possible à l’Est uniquement par voie terrestre et maritime.

Particularité

Les récits de Kévin mettent à l’honneur la dimension sociale du voyage itinérant. À le lire, le monde n’est qu’un grand terrain de jeu et de fête. Ou plutôt un petit terrain où l’on n’a de cesse de croiser encore et toujours les mêmes voyageurs, dans un éternel recommencement. Il exprime aussi sans fard les sensations crues d’un tel voyage : tour à tour émerveillement, ennui, surprise, lassitude, exaltation… Après être sorti abattu de son passage par la Mongolie et la Chine, il a repris du poil de la bête en Asie du Sud-Est. S’il est bien rentré à Grenoble, il ne semble jamais avoir trouvé le courage de terminer ses carnets de route. Dommage.

 

L’eusses tu cru ?

Leitmotiv

Voyage de Lyon à Lyon en passant par Samarcande.

Figure imposée

Se faire plaisir avec un budget très serré (d’autant plus difficile quand on reste dans la catégorie du voyage “classique”) de 10 €/pers./jour.

Particularité

Une grande liberté de mouvement : Tiziana et Clément voyagent léger, n’hésitent pas à changer complètement d’itinéraire pour des contrées peu visitées (Kirghiztan, Tadjikistan…), tentent et réussissent à voyager en stop en Chine, là où même des artistes ont du mal.

 

Les gros sacs

Leitmotiv

Les gros sacs autour du monde.

Figure imposée

Respecter les destinations choisies consensuellement en couple.

Particularité

Un ton joyeusement bouffon, une plume pleine d’humour, Anaïs et Florent tiennent un très joli blog avec de bonne infos pratiques sur l’hébergement, le transport, et les attractions en Asie du sud-est.

 

 

Les artistes du voyage

Ceux qui nous font rêver, et nous donnent envie de continuer.

 

Les aventures de Froggy

Leitmotiv

Un tour du monde en sac-à-dos en compagnie de Julien et Adrien.

Figure imposée

Une folle équipée de deux français qui se lancent dans un voyage au bout du monde sans règles à part un très petit budget de 8€/pers./jour, et surtout d’aller jusqu’au bout de soi-même en s’abandonnant entièrement dans un voyage no limit. 

Particularité

Une source d’inspiration intarissable pour l’aspirant tourdumondiste, et en même temps un horizon indépassable. Dormir dans des lieux interdits, marcher du Tibet à Katmandou, vivre sur un ferry indonésien pendant plusieurs mois, Julien et Adrien sont allés au bout d’eux même dans leur périple, ensemble ou en solo. Les derniers récits de Julien, clochard en Australie ou vagabond en Papouasie-Nouvelle guinée au péril de sa vie, sont sidérants. Comment retourner à la vie normale après de telles expériences ?

 

Shoes your path

Leitmotiv

Réalités parallèles… Au cœur des contrées reculées.

Figure imposée

-Very – slow travel : à pied.

Particularité

Des carnets à nul autres pareils, où toute la richesse prosaïque -que les auteurs appellent réalités parallèles soit ce que l’on ne voit pas, nous touristes,- des pays traversés est révélées par la lenteur de la locomotion. Quentin et Mariette sont aussi photographes, leur site est donc un vrai plaisir pour les yeux.

 

Magic Kervan

Leitmotiv

“MagicKervan uses just a compass and a map and generates all the time improbable events and adventures. Asia and its amazing people are one of our favorite continents”

Figure imposée

Deux bulgares illuminés partis pour un long et lent voyage à destination de la Papouasie-Nouvelle Guinée. Et ils ne semblent pas vouloir s’arrêter.

Voyageurs de l’extrême, à minuscule budget : 200 dollars à deux par mois, incluant les visas. En somme, vivre avec moins d’argent que les locaux des pays visités eux même. Ont pour ultime projet de réaliser un documentaire sur les ethnies de Papouasie dont la culture est menacée de disparition.

Particularité

Des voyageurs dont la résilience force le respect. Certes, vivre comme un mendiant occidental dans un pays du tiers-monde peut prêter à débat. Mais nul n’objectera que réussir un tel voyage nécessite une personnalité hors du commun. Magy, la plume du blog, restitue avec emphase les péripéties, avatars et impressions brutes de cet incroyable périple où l’incertitude et l’anxiété ressenties par n’importe quel voyageur “normal” semble avoir laissé place à une sorte d’ataraxie nomade. Le résultat est un voyage en immersion complète, remplies d’aventure invraisemblables.