Préparer son voyage en Russie en transsibérien facilement 2


Certains pays visités lors de notre tour du monde nécessitent un peu plus de préparation que d’autres.

C’est le cas de la Russie, notamment à cause de l’obtention du visa qui demande une invitation officielle (impossible à obtenir seul pour le commun des mortels).

Pas de panique à bord, il existe aujourd’hui beaucoup de moyens de faciliter l’obtention de ce fameux sésame ! Nous avons choisi l’agence Russie autrement qui délivre l’invitation nécessaire à prix tout doux.

Il faut tout de même fournir un certain nombres de justificatifs (entre autre les lieux d’hébergements de votre séjour), qu’il n’est pas toujours facile d’avoir lorsque comme nous, vous souhaitez laisser un peu de place à l’aventure.

Le meilleur moyen de contenter tout le monde est donc à notre avis, d’utiliser le principe de la réservation annulaire sans frais jusqu’au dernier moment, comme le propose le site booking par exemple. Cela permet de fournir tous les justificatifs tout en laissant une certaine place à l’imprévu.

Ainsi, voici ce que nous avons officiellement planifié pour notre première escale de tour du monde :

Saint-Pétersbourg (4 nuits),

Moscou (4 nuits),

Début du voyage en transsibérien jusqu’à Yekaterinbourg (2 nuits),

Puis Krasnoïarsk (2 nuits),

Grosse étape à Irkoutsk puis sur l’île d’Olkhon (6 nuits) autour du lac Baïkal,

Enfin, 2 nuits à Oulan-Oude avant de passer en Mongolie. 

Nous avons été agréablement surpris par le tarif des hébergements qui pour des français “routards” est carrément abordable (une moyenne de 17€/nuit pour deux, dans une chambre double en auberge de jeunesse avec sdb commune).

En ce qui concerne nos réservations du transsibérien, nous faisons le choix de les faire sur place, afin de bénéficier des meilleurs tarifs et de la réservation 3ème classe. Nous avons bien conscience qu’il faudra l’aide de nos hôtes pour nous faire comprendre. Le site Real Russia m’a permis de vérifier facilement en amont que les trajets étaient faisables aux jours prévus.

Plus d’informations à notre arrivée sur place !

Mise à jour du 09/16 :

– Il est désormais possible de réserver ses billets de transsibérien en ligne, sur le site (en langue anglaise) de la compagnie ferroviaire russe rzdTrès pratique (billets électroniques) et fiable : 1ère expérience relatée dans ce carnet.

– le visa russe est délivré en fonction de l’itinéraire fourni au service consulaire, avec une date de sortie qui doit impérativement être respectée. (Cela pose probablement moins de problème de partir avant que l’inverse, mais préparer tout de même une explication pour l’officier d’immigration). Pour se laisser un peu de flexibilité dans son séjour, ne pas hésiter donc à prolonger son itinéraire “prévu” dans la limite des 30 jours autorisés.

 

 

La route est longue...


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string F5dWUO to the field below:

2 commentaires sur “Préparer son voyage en Russie en transsibérien facilement

  • LE GUERNIC

    ah lala! ça fait envie! bon, peut-être sauf l’auberge de jeunesse et la 3e classe en train. suis trop vieux pour ça
    Merci pour les tuyaux en tous cas
    Bisous
    PY